All For Fun


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Novak Djokovic - 4

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
AuteurMessage
Matthieu
Admin
Matthieu

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 195790
Date de naissance : 12/12/1976
Age : 42
Humeur : RG nous voilà! <3
Date d'inscription : 24/07/2008

Novak Djokovic - 4 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Novak Djokovic - 4   Novak Djokovic - 4 - Page 40 I_icon_minitimeDim 1 Jan 2012 - 3:33

Citation :
Le blog de la rédac' > King Djokovic !

Par Rémi Cap-Vert, samedi 31 décembre 2011 à 18:16


Notre rétro de l'année 2011 à WLT/GrandChelem, ce sont des coups de cœur et des coups de blues. Un joueur, un match, un tournoi... Bref, des moments forts qui nous ont plus ou déplus tout au long de cette saison. Aujourd’hui, coup d'oeil - vu et revu ! - sur la saison de Novak Djokovic. Un sacré coup de cœur !

Comment passer à côté de la saison de Novak Djokovic à l’heure de délivrer des coups de cœur et des coups de blues, à l’orée d’un exercice 2012 qui s’annonce passionnant ?

Impossible. Et d’autant plus impossible que l’année du Serbe n’est pas, comme on pourrait le croire, un simple monolithe d’exception. Non, elle est beaucoup plus protéiforme qu’on l’imagine au premier abord. Certes, il y a ces six premiers mois de folie, mais ce serait une erreur de l’y limiter. La suite, elle aussi, en écrit le roman à sa juste valeur. Six mois, puis trois, puis deux : ainsi peut-on l’organiser.

Six mois de records : 41 victoires et sept titres consécutifs, quatre succès en finale sur le numéro un mondial et une série qui s’arrête à un pion des 42 de John McEnroe et de la place de numéro un mondial à Paris. Stoppée par Roger Federer, au terme de ce que beaucoup consacrent comme le match de l’année, suite au forfait de Fabio Fognini en quarts de finale… Forfait qu’on pointera du doigt, en partie, pour expliquer la sèche défaite face à Federer – car une défaite en quatre sets et deux tie-breaks peut être sèche quand on est aux prises avec le tennis du Suisse ce jour-là ; l’autre partie l’expliquant ? Le niveau de ce dernier… Ces six mois mettent en avant l’énorme travail effectué depuis mi-2010. Un travail sur l’alimentation, un travail sur la récupération, un travail sur la gestion du calendrier, un travail physique. Entre le Djokovic 2010 et le Djoko 2.0, la différence est palpable : le Serbe semble beaucoup plus véloce, les appuis bien plus sûrs et présente une constance à toute épreuve – c’était déjà l’analyse d’Alain Solvès, quand il s’était confié à GrandChelem, en février dernier. Marian Vajda, son entraîneur, lui, met l’accent sur des aspects mentaux. « Entre la finale de la Coupe Davis, en décembre 2010, et l'Open d'Australie, nous avons beaucoup travaillé mentalement et techniquement », expliquait-il en mai, pour As. « Je ne parle pas du régime ni de l'aspect alimentaire, bien que ma femme et mes filles mangent sans gluten également. Je le respecte. Sur l'aspect mental, nous avons obtenu un autre Novak Djokovic, plus fort dans sa concentration. Sur la base de la confiance en lui et de son estime de lui-même, les succès son arrivés. Novak est devenu supérieur au Djokovic qui perdait, abattu à cause de la déception. » Igor Cetojevic, son nutritionniste pendant un an, s’était, lui aussi, confié il y a quelques mois. Lui aussi met l’accent sur la notion de « confiance », mais en la reliant à « l’estomac ». Ses explications sont simples : « J’ai fait un gros point sur son état général, de manière à comprendre ce qu’il se passait. Je lui ai donné des conseils et on a commencé une thérapie. Il a suivi mes indications, des choses très simples au départ, comme éviter de téléphoner en mangeant – parce qu’il ne faut pas ignorer la nourriture que vous ingérez. Il a très bien répondu aux traitements, il mangeait beaucoup mieux et n’avait plus de problèmes d’estomacs et de vomissements après ses repas. » On est d’accord, mieux manger n’est pas l’élément capital expliquant la réussite nouvelle de Novak, loin de là. Mais la démarche de ce dernier, sa minutie et l’étude approfondie de tous les secteurs de sa préparation montrent qu’il est passé dans une autre dimension, une forme d’âge adulte, qui le voit tenter de maîtriser au maximum les paramètres pouvant jouant sur son état de forme. Après six mois, le résultat est là : Novak Djokovic est numéro un mondial, vainqueur à l’Open d’Australie, à Wimbledon et bourreau de Rafael Nadal sur terre battue.

« Nous avons obtenu un autre Novak Djokovic »

Six mois. Puis trois. Trois mois de transition durant lesquels le Serbe voit germer les premières polémiques – inévitables lorsqu’on ne cesse de gagner. Un abandon face à Murray, à Cincinnati, met fin à sa dynamique ahurissante, non sans l’avoir vu remporter un nouveau trophée à Montréal. Certains s’avancent à dire qu’il veut éviter de perdre à la régulière… Mais il s’agit plutôt de prémices physiques et d’un corps qui dit stop. « Je ne pouvais plus servir », explique-t-il à l’issue du match. « Ma première tournait autour des 160 km/h et je ne pouvais pas frapper mes coups droits. J'aurais peut-être pu jouer un ou deux jeux de plus mais à quoi bon ? Je ne peux pas battre un joueur comme Murray avec un seul coup. » On le retrouve deux semaines plus tard, vainqueur de deux duels titanesques d’affilée, face à Roger Federer et Rafael Nadal, à l’US Open. Nouveau titre du Grand Chelem, premières prises de position en tant que numéro un mondial – sur des sujets brulants, qui organisation, qui calendrier… Et une démonstration d’un tennis nouveau genre, un tennis où la faute est honnie, la prise de risque de mesurée à maximale, où le biceps conquiert la victoire. On aime, on n’aime pas… Le débat est lancé, re-lancé, re-re-lancé. Mais, encore une fois, force est de constater les progrès du bonhomme et la création d’une situation inédite : la terreur Nadal se fait terrorisée ; c’est Djhulkovic, le big boss. D’ailleurs, nous, journalistes, ne manquons pas d’imagination pour caractériser la « bête », le « robot » et tant d’autres – ça y est, j’en vois déjà venir : la « bête » ? le « robot » ? mais c’est honteux, on ne peut l’affubler d’un tel nom ! et bien si – et ça s’appelle une image, qui transcrit bien ce qu’il montre sur le court : son engagement physique est maximal, sa régularité ahurissante, ses cris du bout du monde… juste impressionnant – et c’est un lion qui nous semble lâché dans le troupeau ATP.

Six mois, puis trois, puis deux. Les germes des blessures semés en août percent en septembre, poussent en octobre et fleurissent en novembre. Un nouvel abandon en Coupe Davis, face à Del Potro – et la Serbie perd son titre. Une défaite improbable à Bâle face à Kei Nishikori – et l’on se pose un peu plus de questions. Un forfait de dernière minute à Bercy, avant un quart local – le corps est à bout de souffle. Et un Masters raté – cinquième et sixième défaites de la saison, face à Ferrer et à Tipsarevic. A tel point que l’on s’interrogeait, octobre bien sonné, sur la nécessité de disputer et Bercy, et le Masters. Peut-être aurait-il dû s’abstenir. Peut-être pas. « Vous savez, mon corps dit que c'est la surcharge », explique-t-il fin novembre. « C'en a été trop pour cette année. De toute évidence, mentalement, je me sens un peu vidé. Je n'ai pas cette fraîcheur pour les matches et je n'ai plus cette dynamique que j'avais durant les dix premiers mois de l'année. Mais il fallait s'y attendre après l'année que j'ai connue. J'ai maintenant besoin de repos. » Il nous est alors apparu dans de nouveaux atours, un Djoko destructible et friable. Il nous a rassuré, également : le physique ne peut pas supporter tout effort. L’intelligence et la force d’un joueur sont aussi de connaître ses limites, juguler ses envies, d’être extrême, mais aussi mesuré. Novak Djokovic a encore à apprendre et c’est tant mieux pour lui, il n’a que 24 ans et ses crocs peuvent encore s’allonger…

Verdict : six mois, puis trois, puis deux = une année qui nous mène de Charybde en Scylla. Ca ne peut qu’être un coup de cœur : en un an, Novak Djokovic a transformé le circuit. D’une dualité, à un quatuor passager, il a créé un trio infernal – Murray reste à distance, mais a tout pour combler. Sa performance est unique, au vu d’un contexte concurrentiel assez rare dans l’histoire du tennis. La question 2012 est sur toutes les lèvres : qu’en sera-t-il du nouvel exercice ? Parviendra-t-il à dupliquer un monument unique, son œuvre 2011 ? Nadal trouvera-t-il quelques clefs face à son sanglant bourreau ? Quelle image se façonnera le Serbe ?

Beaucoup d’interrogations. En attendant, pour lui, comme pour nous et pour vous, champagne et le souhait du meilleur !

cheers

_________________
Jérém's First Fan http://www.monzoo.net/myzoo.php?pseudo=jeremy0053

ERETZ-ISRAEL est le lieu où naquit le peuple juif. C'est là qu'il réalisa son indépendance, créa une culture d'une portée à la fois nationale et universelle et fit don de la Bible au monde entier.
Revenir en haut Aller en bas
http://allforfun.forumdediscussions.com
Jacklyn

Jacklyn

Féminin
Nombre de messages : 7616
Localisation : Tournai (Hainaut )
Date d'inscription : 17/08/2008

Novak Djokovic - 4 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Novak Djokovic - 4   Novak Djokovic - 4 - Page 40 I_icon_minitimeDim 1 Jan 2012 - 12:00

Matthieu a écrit:
Ce fut BEAUCOUP PLUS AISE que tu ne l'avais envisagé, 2 et 1 ! Very Happy

On retrouve assurément le Grand Nole ...

Certes, Hier, Fed a joué en Défense contre lui et ce n'est pas signe de confiance mais pourtant, s'il y a bien un Joueur qui devrait être en confiance en ce moment, c'est le suisse car il a trusté les Titres en Fin de Saison et restait sur la bagatelle de 15 Victoires consécutives !!! Et s'il y avait bien un Joueur qui devait douter, c'était Nole car il restait sur 3-4 Tournois totalement perturbés par des blessures et par la fatigue. Il n'avait plus rien fait de bon depuis l'USO ... Il devait donc retrouver sa confiance du Début de l'Année 2011 et ce n'était pas forcément chose simple Wink ...
Je trouve donc que ce qu'il a montré sur 2 Jours Ici est pour le moins rassurant ...

Citation :


Tennis - Exhibition
Djokovic déroule


Novak Djokovic n'a pas traîné samedi pour dominer David Ferrer (6-2, 6-1) et remporter le tournoi exhibition d'Abu Dhabi, sa dernière apparition avant Melbourne.

Après sa démonstration contre Roger Federer (6-2, 6-1) vendredi, Novak Djokovic confirme sa belle forme actuelle avant même le début officiel de la saison : le numéro un mondial remporte le tournoi exhibition d'Abu Dhabi en dominant facilement l'Espagnol David Ferrer (6-2, 6-1). Pour le Serbe, l'année 2011 s'achève comme elle a commencé à l'Open d'Australie : avec un tennis dominant dans l'échange dès les premières coups. Djokovic a fait le break d'entrée (3-0 puis 5-2) avant de plier la rencontre avec quatre jeux consécutifs au tournant des deux manches. Avec son chèque de 250.000 dollars en poche, il va désormais zapper le tournoi de Doha pour peaufiner sa préparation pour Melbourne.

Tout à fait vrai ...mais peut-être que Roger à besoin de victoires pour retrouver cette confiance de fin 2011!?
En tous les cas l'extra-terrestre Nole semble bien reparti lui !
Cette victoire " ecrassante " sur Ferru ça j'en tiens compte! Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://feliciano-lopez.skyrock.com
Matthieu
Admin
Matthieu

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 195790
Date de naissance : 12/12/1976
Age : 42
Humeur : RG nous voilà! <3
Date d'inscription : 24/07/2008

Novak Djokovic - 4 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Novak Djokovic - 4   Novak Djokovic - 4 - Page 40 I_icon_minitimeLun 2 Jan 2012 - 2:00

P'ti Best Of de cette Finale Nole/Ferrer : Ferrer ne joue pas mal, c'est simplement Nole qui SURVOLE la Partie avec le retour de son Jeu fluide, avec beaucoup de variété dans le Jeu aussi, avec des angles incroyables qu'il parvient à trouver, avec un excellent Service et avec une prise d'initiatives constante ...

https://www.youtube.com/watch?v=v8Ch1vK9hCg

_________________
Jérém's First Fan http://www.monzoo.net/myzoo.php?pseudo=jeremy0053

ERETZ-ISRAEL est le lieu où naquit le peuple juif. C'est là qu'il réalisa son indépendance, créa une culture d'une portée à la fois nationale et universelle et fit don de la Bible au monde entier.
Revenir en haut Aller en bas
http://allforfun.forumdediscussions.com
Matthieu
Admin
Matthieu

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 195790
Date de naissance : 12/12/1976
Age : 42
Humeur : RG nous voilà! <3
Date d'inscription : 24/07/2008

Novak Djokovic - 4 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Novak Djokovic - 4   Novak Djokovic - 4 - Page 40 I_icon_minitimeLun 2 Jan 2012 - 2:00

Citation :
Abu Dhabi > Djokovic : "Je dois accepter le challenge "

Par Rémi Cap-Vert, dimanche 01 janvier 2012 à 13:44


Réaction de Novak Djokovic, après sa victoire à Abu Dhabi, hier. Le Serbe revient notamment sur le poids qu'exerce la place de numéro un sur ses épaules.

"C'est quelque chose dont j'ai rêvé toute mon enfance et, aujourd'hui, me voici numéro un mondial et je dois accepter le challenge et les responsabilités qui vont avec. Quand vous êtes au top, tout le monde veut prendre votre place, mais je suis très heureux de mes performances et je ne peux qu'espérer le même succès pour cette nouvelle année. Ce qui est fait ici, à Abu Dhabi, est absolument fantastique. Mubadala et le gouvernement rassemblent la communauté et font grandir le sport. C'est bien de voir l'enthousiasme sur les visages des enfants, ils sont si heureux grâce au sport ! Peu de tournois peuvent se targuer de réunir cinq des six meilleurs joueurs du monde et j'aurais adoré pouvoir voir ce type de matches étant gamin. Je me rappelle que je voulais voir mes idoles à tout prix ! Ici, les enfants peuvent être très proches de leurs héros et c'est formidable."



Citation :
Tennis
31/12/2011 - 17:37 - Mis à jour le 31/12/2011 - 18:04
Le message de Djokovic


Novak Djokovic a remporté le tournoi exhibition d'Abu Dhabi. Samedi, le Serbe a balayé David Ferrer (6-2, 6-1) en finale. La veille, il avait battu Roger Federer exactement sur le même score. Avant l'Open d'Australie, Djoko a visiblement retrouvé tout son tranchant après un automne difficile.

Jusqu'au bout, l'année 2011 aura été celle de Novak Djokovic. Même si le tournoi exhibition d'Abu Dhabi a davantage valeur de rentrée des classes avant la saison 2012 que de der pour clôturer 2011, le Serbe va passer un réveillon du Nouvel an en toute sérénité. Vainqueur de Gaël Monfils jeudi (en trois sets), il a ensuite pulvérisé Roger Federer vendredi en demi-finales (6-2, 6-1 en 44 minutes) avant de corriger sur le même score David Ferrer samedi. A deux semaines de l'Open d'Australie, où il défendre son titre, le numéro un mondial est visiblement déjà très au point. Au passage, il empoche 250.000 dollars.

Dominateur d'un bout à l'autre de cette finale, Djokovic a conclu sur deux aces, comme pour appuyer son message. On l'avait souvent vu en retrait, le corps usé, au cours d'un automne où il avait cédé la vedette à Roger Federer. Mais après quelques semaines de coupure, Djokovic a visiblement retrouvé son véritable visage, celui d'un joueur capable de mettre n'importe qui sous sa coupe. Il a réduit Ferrer à l'impuissance samedi. "Ça a été une expérience fantastique pour moi ces derniers jours, s'est-il enthousiasmé. J'ai pris beaucoup de plaisir et j'espère que les spectateurs aussi." Ses adversaires, sans doute un peu moins. "C'était difficile, il était plus fort que moi, on sait pourquoi il est numéro un mondial", a constaté Ferrer.

"Une super préparation"
Interrogé sur la possibilité de faire aussi bien en 2012 qu'en 2011, Djokovic ne s'est pas démonté. "Je pense que oui, a-t-il répondu. Rien n'est impossible si vous y croyez. C'est une tâche difficile et une longue année, mais nous verrons bien." S'il joue comme lors de ces deux derniers jours, rien ne s'oppose à une saison du même acabit pour lui. Il sort en tout cas gonflé à bloc de son escapade aux Emirats Arabes Unis. Si le résultat est évidemment anecdotique, son niveau de jeu ne l'est sans doute pas. "C'est une très bonne préparation, mais je crois que le plus important, ce sont les deux semaines à venir, juge Djokovic. La vraie préparation pour l'Australie commence maintenant. C'est la dernière ligne droite et c'est la plus importante."

La mauvaise nouvelle pour la concurrence, c'est que, de son propre aveu, Djokovic se sent en avance par rapport à l'année dernière à la même époque. Il se dit d'ailleurs "surpris" lui-même d'être aussi fort aussi tôt après ses déboires de l'automne. A son arrivée à Abu Dhabi, il avait confié qu'il pensait ne pas être encore à 100%. "En général, à ce stade de la saison, vous essayez de trouver de la vitesse et du dynamisme sur le court, vous cherchez le bon rythme dans vos frappes. Mais pour être franc, j'ai retrouvé ça presque instinctivement dès le premier match. Tant mieux. C'est vraiment une super preparation pour Melbourne." Difficile de le contredire après sa double démonstration contre Federer et Ferrer.

_________________
Jérém's First Fan http://www.monzoo.net/myzoo.php?pseudo=jeremy0053

ERETZ-ISRAEL est le lieu où naquit le peuple juif. C'est là qu'il réalisa son indépendance, créa une culture d'une portée à la fois nationale et universelle et fit don de la Bible au monde entier.
Revenir en haut Aller en bas
http://allforfun.forumdediscussions.com
morine15

morine15

Féminin
Bélier Cheval
Nombre de messages : 9958
Date de naissance : 14/04/1990
Age : 29
Date d'inscription : 29/07/2008

Novak Djokovic - 4 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Novak Djokovic - 4   Novak Djokovic - 4 - Page 40 I_icon_minitimeLun 2 Jan 2012 - 18:24

Nole à très bine commencé son année !!! j'ai vu les vidéos Matthieu !! elles montrent bien que mon nole à retrouver toute sa splendeur !! vivement l'Australian Open !!! cheers

-------

http://allforfun.forumdediscussions.com/viewtopic.forum?t=1433
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Novak Djokovic - 4 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Novak Djokovic - 4   Novak Djokovic - 4 - Page 40 I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Novak Djokovic - 4
Revenir en haut 
Page 40 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All For Fun :: SPORTS :: Tennis-
Sauter vers: