All For Fun


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES POTINS DU TENNIS

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16
AuteurMessage
Steph'

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30118
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: LES POTINS DU TENNIS   Dim 20 Aoû 2017 - 8:25

Citation :
L'ancienne joueuse de tennis Daniela Hantuchova, retirée des courts depuis juillet, va participer en Slovaquie à l'émission « Danse avec les stars ».

Elle a pris sa retraite sportive en juillet dernier en annonçant son départ à Wimbledon. A 34 ans, Daniela Hantuchova avait dit « stop » après avoir notamment été victime d'une fracture d'une côte avant de jouer les qualifications du tournoi de Madrid sur terre battue. La jolie Slovaque, qui avait atteint la 5eme place mondiale à son top et disputé les demi-finales à l'Open d'Australie 2008, s'était alors retirée nantie de sept titres sur le circuit WTA et une Fed Cup glanée en 2002.

Et, depuis, rien ou presque. On a vu l'ancienne championne prendre du bon temps à Capri et à Rome, mais voilà qu'elle vient de donner des nouvelles concrètes il y a quelques jours pour la suite de sa vie. Hantuchova a en effet annoncé sur les réseaux sociaux qu'elle allait participer à la célèbre émission « Danse avec les stars » ! On pourra voir comment se débrouille la belle blonde à partir du 4 septembre sur la chaine slovaque TV Markiza. « Je ne peux pas croire que j'ai accepté ça », s'est-elle amusée sur Twitter.

Revenir en haut Aller en bas
Steph'

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30118
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: LES POTINS DU TENNIS   Mer 23 Aoû 2017 - 18:44

Citation :
A lire aussi
WTA : Muguruza, nouvelle reine de Cincy
article
WTA : Muguruza, nouvelle reine de Cincy
article
Enceinte de huit mois, Serena Williams ne ménage pas ses efforts

David HERNANDEZ, publié le mercredi 23 août 2017 à 10h34

La Kazakhe Yulia Putintseva ne s'est pas fait remarquer pour son tennis contre Alizée Cornet mais pour sa prise de bec avec son entraîneur lors du premier set contre la Française.

Un petit tour et puis s'en va ! Yulia Putintseva n'a pas fait long feu sur les courts de New Haven. En effet, la Kazakhe s'est lourdement inclinée contre Alizée Cornet lundi pour le premier tour du tournoi américain (6-0, 6-0). Si la Française a retrouvé des couleurs en mettant fin à six défaites de suite, la native de Moscou est rentrée dans une colère noire. Non pas contre son adversaire du jour mais contre son entraîneur. Alors qu'elle était menée 3-0 dans le premier set, la Kazakhe a fait appel à son coach. Mais plutôt que de mettre en place une stratégie afin de revenir dans le match, la 50eme mondiale a déversé sa haine sur son entraîneur à coup de noms d'oiseaux

Après lui avoir demandé s'il était stupide, Putintseva lui a reproché son manque d'encouragements, lui qui était plus occupé à regarder des vidéos. Loin de se laisser marcher sur les pieds, Roman Kyslyansky lui a rétorqué que le dernier point que sa protégé avait marqué était dû à une faute de Cornet donc qu'il n'avait pas applaudi. Il n'en fallait pas plus pour faire sortir la joueuse de 22 ans de ses gongs. Après lui avoir dit que le clan Cornet applaudissait qu'importe le point, elle a envoyé balader son mentor avec un « retournes en tribunes et vas regarder tes vidéos ». Drôle d'ambiance...
Revenir en haut Aller en bas
Steph'

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30118
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: LES POTINS DU TENNIS   Ven 27 Oct 2017 - 0:50

Citation :
Tara Moore et Conny Perrin, en couple sur le court et à la ville

Parce que l’homophobie n’est pas la seule à se faire entendre hors des courts, l’histoire entre Tara Moore, née à Hong-Kong et Conny Perrin la Suissesse lui fait un beau pied de nez. Les deux joueuses, respectivement 328ème et 193ème au classement WTA sont ainsi les premières du circuit professionnel à s’être fiancées : elles ont prévu de se marier l’an prochain en Thaïlande.

Revenir en haut Aller en bas
Steph'

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30118
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: LES POTINS DU TENNIS   Ven 27 Oct 2017 - 1:39

J'ai complètement loupé l'info :
Citation :
On n’est pas des spécialistes en gynécologie, certes, mais on ne sait pas vraiment comment interpréter le match de Mandy Minella, qui affrontait lundi Francesca Schiavone (6-1, 6-1) lors du premier tour de Wimbledon, alors même qu’un pensionnaire de quatre mois et demi squattait son ventre. Après, c'est elle (accompagnée de son médecin personnel) la mieux placée pour juger de la faisabilité de la chose.

La Luxembourgeoise a en effet expliqué au terme de sa défaite express qu’elle était enceinte de quatre mois et demi et que ce revers pouvait être en partie due à ce… comment dire ? A ce surplus de kilos et de vie, voilà. La tenniswoman a publié depuis une petite photo d’elle sur Twitter, où on voit son mari et entraîneur, Tim Sommer, embrasser son ventre habité.
Revenir en haut Aller en bas
Steph'

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30118
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: LES POTINS DU TENNIS   Ven 27 Oct 2017 - 1:42

Bon cela date (et là aussi complètement loupé l'info) :

14 Novembre 2012
Citation :
La joueuse de tennis luxembourgeoise Claudine Schaul, qui figura un temps dans le top 50 de la WTA, a été condamné, ce mercredi à 18 mois de prison avec sursis pour trafic et consommation de drogue pour un tiers. En plus de cette peine de prison, l’athlète luxembourgeoise de 29 ans écope d’une amende de 1.500 € et d’un an de retrait de permis avec sursis.

Pour rappel, Claudine Schaul était poursuivie dans une affaire de consommation et de trafic de cocaïne. Comme nous l’indiquions au mois d’octobre, l’affaire remonte à 2011. Les policiers avaient, lors d’écoutes téléphoniques dans une affaire de trafic de drogue, découvert que le trio s’adonnait au commerce de cocaïne en plus d’en consommer. Après enquête, une perquisition avait eu lieu au domicile de la joueuse de tennis et de son compagnon de l’époque. Les enquêteurs avaient également fouillé leur véhicule. Résultat: de la cocaïne avait été découverte. Le couple avait alors collaboré avec les forces de l’ordre.

Devant le tribunal, Claudine Schaul avait expliqué qu’elle traversait à cette époque une passe difficile au niveau personnel et professionnel suite à une blessure. Lors des auditions, il s’est avéré que l’athlète fournissait son véhicule pour l’achat de la drogue qui transitait notamment par Arlon. Elle a avoué les faits devant le juge et s’est dite soulagée que cette affaire soit enfin terminée.

Un de ses deux complices a, quant à lui, été condamné à 15 mois de prison avec sursis et d’une amende de 1.200 €. La sentence a été plus dure pour l’ancien compagnon de Claudine Schaul qui devra payer 2.000 €. Il se voit aussi suspendre de son permis de conduire pendant deux ans avec sursis. Le tribunal l’a par ailleurs condamné à 30 mois d’emprisonnement, dont 29 avec sursis.

Revenir en haut Aller en bas
Steph'

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30118
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: LES POTINS DU TENNIS   Ven 3 Nov 2017 - 20:01

Citation :
Caroline Wozniacki continue de vivre une année 2017 de rêve. Après ses belles performances sur les courts, la Danoise vient d'officialiser ses fiançailles avec le basketteur américain David Lee.
Caroline Wozniacki pourra difficilement oublier cette année 2017. Après huit finales disputées (pour deux titres (Tokyo mais aussi et surtout les Masters de Singapour)), la Danoise (27 ans) vient tout juste de se fiancer avec son compagnon, le basketteur américain David Lee (34 ans), passé par les New York Knicks (2005-2010), les Golden State Warriors (2010-2015), les Boston Celtics (2015-2016), les Dallas Mavericks (2016) et les San Antonio Spurs (2016-2017) mais actuellement agent libre. La native d'Odense a annoncé la nouvelle sur son compte Twitter, ce vendredi, en dévoilant l'énorme diamant désormais à son doigt, accompagné de ces quelques mots : « Le jour le plus heureux de ma vie, j'ai dit oui hier à mon âme sœur ».
Revenir en haut Aller en bas
Steph'

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30118
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: LES POTINS DU TENNIS   Ven 1 Déc 2017 - 14:50

Citation :
Jarmila Wolfe (ex Groth, née Gadjosova), 30 ans, a mis au monde une petite fille il y a quinze jours ! L'ancienne joueuse australo-slovaque, 25ème mondiale au firmament de sa carrière en mai 2011 et qui a annoncé la fin de sa carrière en janvier de cette année, l'a annoncé sur Twitter. Vainqueure de deux tournois WTA en simple sur le circuit, en 2010 à Guanghzou (Chine) et en 2011 à Hobart (Australie), ainsi que d'un tournoi du Grand Chelem à domicile en double, L'Open d'Australie, disputé à Melbourne, en 2013 avec son compatriote Matthew Ebden.
Revenir en haut Aller en bas
Steph'

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30118
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: LES POTINS DU TENNIS   Lun 19 Mar 2018 - 20:11

Citation :
Navratilova se plaint de n'être pas aussi bien payée que McEnroe par la BBC

La légende du tennis féminin Martina Navratilova a accusé lundi la BBC, pour qui elle est consultante occasionnelle, de pratiquer des écarts de salaires "choquants", son collègue masculin John McEnroe étant payé au moins dix fois plus qu'elle.



L'Américaine dit être payée environ 15.000 livres, soit 17.000 euros par la BBC pour son rôle de consultante à Wimbledon, tournoi qu'elle a remporté à neuf reprises durant sa carrière. Mais elle a réalisé l'énorme écart de rémunération quand le diffuseur britannique a publié en juillet dernier les rémunérations de ses plus grosses stars, par tranches de 50.000 livres: là, John McEnroe se situe dans la fourchette comprise entre 150.000 et 199.999 livres (entre 170.000 et 226.000 euros).

"A moins que John McEnroe ne fasse plein d'autres choses en dehors de Wimbledon, il touche au moins dix fois plus d'argent", a souligné Navratilova dans l'émission Panorama, de la BBC. L'ancienne championne d'origine tchèque s'est vu signifier qu'elle touchait autant que les hommes effectuant un travail identique.

12 des 14 plus gros salaires du diffuseur sont des hommes
"C'est choquant, a-t-elle regretté. C'est toujours le bon vieux réseau des garçons... La conclusion c'est que les voix des hommes sont davantage valorisées que celles des femmes", a-t-elle poursuivi. Mise en cause, la BBC a répondu que le contrat de McEnroe était "entièrement différent" de celui de l'ancienne championne et qu'ils ne sont pas comparables.

Martina Navratilova a été mise à contribution à dix reprises durant Wimbledon 2017, où elle a commenté en direct trois rencontres. McEnroe a de son côté travaillé durant l'intégralité du tournoi (deux semaines), avec une charge de travail bien plus importante, selon le diffuseur. Cette dispute intervient dans le cadre d'un problème plus large de différences salariales entre hommes et femmes à la BBC, un groupe financé par des fonds publics: 12 des 14 plus gros salaires du diffuseur sont des hommes. Un audit commandé par la BBC a mis en lumière en son sein un écart salarial de 6,8% entre hommes et femmes, mais "aucune preuve de discrimination en fonction du genre dans les décisions salariales".

Revenir en haut Aller en bas
Steph'

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30118
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: LES POTINS DU TENNIS   Ven 22 Juin 2018 - 23:48

Citation :
Boris Becker a présenté un passeport diplomatique pour échapper à des poursuites au Royaume-Uni. "Un faux" selon le ministre des affaires étrangères centrafricain. En faillite personnelle, l'ex-joueur de tennis allemand tente de récupérer ses trophées, dont les plus prestigieux demeurent introuvables.
Pas d'immunité diplomatique pour Boum Boum. L'ancien numéro 1 mondial de tennis prétendait détenir un passeport diplomatique de Centrafrique qui se révèle être un faux, selon le ministère des affaires étrangères.

"Le passeport diplomatique qu'il (Boris Becker) détient est un faux", a assuré Chérubin Mologbama, directeur de cabinet du Ministre des affaires étrangères centrafricain, Charles Armel Doubane. Une déclaration en contradiction avec les propos tenus par l'ambassadeur de Centrafrique en Belgique, Daniel Emery Dede, à la radio allemande Deutsche Welle.

Endetté, le vainqueur de six titres du Grand Chelem avait tenté, mi-juin, de faire valoir une immunité diplomatique pour échapper à la justice britannique en prétextant une mission confiée en avril par Bangui en tant qu'attaché pour les affaires sportives auprès de l'Union Européenne.

Passeport volé
"La décision d'entamer des procédures pour banqueroute contre moi était injustifiée et injuste", avait déclaré Boris Becker, cité par PA, mi-juin. "J'ai à présent fait valoir mon immunité diplomatique, comme j'y suis tenu, afin de mettre un terme à cette farce, pour que je puisse commencer à rebâtir ma vie". D'ailleurs, un recours a été déposé par ses avocats devant la Haute Cour britannique. Cette immunité signifie que toute action légale à son encontre doit être approuvée par le chef de la diplomatie britannique, Boris Johnson, et par son homologue centrafricain.

Mais selon le cabinet du ministère des affaires étrangères centrafricain, "le profil de poste de Becker n'existe pas" dans les fichiers centrafricains et le passeport, établi le 19 mars 2018, affiche un numéro de série qui correspond à "des passeports vierges volés en 2014". Le cabinet ajoute que la signature et le cachet sur le document ne sont pas ceux du ministre des Affaires étrangères et précise que la fonction diplomatique de l'ancien joueur de tennis est "chargé de mission finance, ce qui n'a rien à voir avec les questions sportives."

"Une dette historique"
En juin 2017, le triple vainqueur de Wimbledon, 50 ans, avait été déclaré en faillite personnelle par un tribunal londonien pour une dette de plusieurs millions d'euros. "C'est une dette historique, avait déclaré la juge à l'époque. On a l'impression qu'on traite avec un individu qui a choisi la politique de l'autruche". "Ce n'est pas une personne très érudite en matière de finances", avait répondu l'avocat de Becker pour expliquer les nombreux déboires judiciaires de son client pour dettes impayées en Espagne ou en Suisse.

En 2002, il avait été condamné à deux ans de prison avec sursis et une amende de 500.000 euros pour des arriérés d'impôts de 1,7 millions d'euros. Durant sa carrière, Boum Boum a remporté 49 tournois sur le circuit professionnel et obtenu plus de 20 millions d'euros de gain. Récemment, il avait tenté de rassembler les trophées et récompenses accumulés dans l'optique de les vendre et d'éponger ses dettes. Mais plusieurs d'entre eux demeurent introuvables, dont la plupart de ses trophées acquis en Grand Chelem.

"Un certain nombre de trophées de la carrière de Boris Becker sont introuvables, et Boris Becker ne se rappelle pas où ils sont" avait précisé, dans un communiqué, le cabinet Smith&Williamson qui gère sa banqueroute.



Citation :
Le passeport diplomatique que Boris Becker affirme tenir des autorités de la Centrafrique est authentique, a assuré à la BBC l'ancienne star allemande du tennis, qui, criblé de dettes, revendique un statut diplomatique et l'immunité associée pour échapper à la justice britannique.
"J'ai un vrai passeport. Il était à l'ambassade à Bruxelles, la dernière fois que j'ai vérifié", a déclaré Boris Becker.

L'ex numéro un mondial, 50 ans, dit avoir été nommé en avril par le président centrafricain "attaché" auprès de l'Union européenne pour les affaires culturelles, sportives et humanitaires de ce pays.

Mi-juin, le triple vainqueur de Wimbledon a invoqué un prétendu statut diplomatique et l'immunité en découlant auprès de la justice britannique pour échapper à des poursuites pour non-paiement de dettes de plusieurs millions d'euros, après avoir été déclaré en faillite en 2017. Mais mardi le ministère des Affaires étrangères centrafricain a qualifié le document de "faux" et estimé qu'il pouvait provenir d'un lot "de passeports vierges volés en 2014".

"J'ai reçu ce passeport de l'ambassadeur, j'ai parlé au président à de nombreuses reprises (...). Je pense que les documents qu'ils me donnent sont authentiques", a argumenté Boris Becker dans un extrait d'une interview à la BBC qui sera diffusée dans son intégralité dimanche. Il a assuré qu'il serait "très heureux de se rendre à Bangui", la capitale centrafricaine, pour trouver un moyen de "résoudre ce malentendu".

Déboires judiciaires
Boris Becker a tenté récemment de rassembler les trophées et récompenses accumulés pendant sa prestigieuse carrière, afin de les vendre pour éponger ses dettes. Mais il a égaré les plus prestigieux.

L'ex-N.1 mondial a déjà eu des déboires judiciaires pour des dettes impayées avec la justice espagnole, concernant des travaux dans sa villa de Majorque, et avec la justice suisse, pour ne pas avoir payé le pasteur qui l'avait marié en 2009.

En 2002, la justice allemande l'avait condamné à deux ans de prison avec sursis ainsi qu'à 500.000 euros d'amende pour quelque 1,7 million d'euros d'arriérés d'impôts.
Revenir en haut Aller en bas
Steph'

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30118
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: LES POTINS DU TENNIS   Dim 22 Juil 2018 - 1:34

Citation :
Carnet blanc dans le monde du tennis féminin ! La n°9 mondiale Karolina Pliskova a épousé Michal Hrdlicka, un commentateur sportif tchèque de 29 ans. Eliminée en huitièmes de finale de Wimbledon en début de semaine dernière, la joueuse tchèque de 26 ans a eu le temps de préparer son mariage. Elle doit revenir sur le circuit à l'occasion du tournoi de Montréal, à partir du 6 août.
Revenir en haut Aller en bas
Steph'

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30118
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: LES POTINS DU TENNIS   Sam 25 Aoû 2018 - 15:20

Citation :
Serena Williams ne pourra plus arborer sa combinaison noire, avec une ceinture rose, appelée tenue Black Panther, aux Internationaux de France à Roland-Garros en 2019, les dirigeants du tennis français estimant qu'elle était allée "trop loin".

"Je crois qu'on est parfois allé trop loin. Cette tenue ne sera plus acceptée. Il faut respecter le jeu et l'endroit. Tout le monde a envie de profiter de cet écrin", a affirmé Bernard Giudicelli, président de la Fédération française dans une interview à Tennis Magazine du mois de septembre, citée par de nombreux médias français.

L'Américaine aux 23 trophées en Grand Chelem avait surpris tout le monde Porte d'Auteuil avec sa combinaison noire inspirée du film 'Black Panther' et qui lui fait se ressentir comme une "princesse guerrière". Si elle avait décrit la combinaison comme "amusante et pratique", elle insistait aussi sur son côté médical puisqu'elle favorise "une meilleure circulation sanguine". Elle avait connu des complications médicales après avoir donné naissance à sa fille, Olympia, en septembre, notamment des "problèmes de caillots de sang".



Revenir en haut Aller en bas
Steph'

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30118
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: LES POTINS DU TENNIS   Mer 29 Aoû 2018 - 12:16

Citation :
Alizé Cornet a souffert de la chaleur à New York et elle n'avait visiblement plus les idées claires au moment de remonter sur le court avant d'attaquer la troisième manche.

Alizé Cornet n'a jamais été une une inconditionnelle de la chaleur, ça s'est encore vérifié ce mardi à New York où, après avoir remporté la première manche, la Française a explosé en plein vol contre la Suédoise Johanna Larsson.

Et la pause de dix minutes entre la deuxième et la troisième manche n'a pas suffi à remettre la Française d'aplomb. Au contraire, ça lui a même coûté un avertissement d'entrée de set.

En remontant sur le court, Cornet s'est rendu compte qu'elle avait mis son haut à l'envers. Elle a voulu corriger ça tout de suite, mais ça n'a pas plu à l'arbitre... qui l'a sanctionnée d'un avertissement.

Une décision qui crée la controverse. "C'est vraiment ridicule", s'est insurgée l'ancienne joueuse australienne Casey Dellacqua. Avis partagé par Judy Murray: "Elle reçoit un avertissement pour comportement antisportif. Mais les hommes peuvent changer de t-shirt sur le court...", regrette la mère de Jamie et Andy
Revenir en haut Aller en bas
Steph'

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30118
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: LES POTINS DU TENNIS   Ven 31 Aoû 2018 - 9:54

Citation :
Alizé Cornet n'a pas manqué de tenue: l'US Open a fait amende honorable mercredi après l'avertissement reçu par la Française pour avoir renfilé son haut à même le court, une décision arbitrale qui a soulevé un vent de critiques.
"Nous regrettons qu'un avertissement ait été adressé à Alizé Cornet hier" (mardi), écrivent les organisateurs dans un communiqué. "Nous avons clarifié le règlement pour s'assurer que cela ne se reproduira pas à l'avenir. Heureusement, l'avertissement qu'elle a reçu n'a pas été suivi d'une sanction ou d'une amende."

Les questions vestimentaires ne cessent décidément de faire débat dans le tennis: cet incident intervient quelques jours après que le président de la Fédération française (FFT) Bernard Giudicelli a déclaré que la remarquée combinaison noire moulante ceinturée de rose revêtue par Serena Williams lors de la dernière édition du tournoi parisien ne serait "plus acceptée". Des propos qui continuent de faire polémique alors que la principale intéressée a joué l'apaisement.

Cornet (28 ans) a, elle, été avertie mardi au cours de son match du premier tour, perdu contre la Suédoise Johanna Larsson (4-6, 6-3, 6-2).

De retour sur le court après une pause de dix minutes accordée en raison de l'étouffante chaleur humide régnant sur New York, la Française, se rendant compte qu'elle avait enfilé son tee-shirt à l'envers, s'est tournée face au mur de fond de court pour le retirer brièvement et le remettre à l'endroit, laissant apparaître une brassière noire. Ce qui lui a valu dans la foulée un avertissement de l'arbitre de chaise de la rencontre.

"Proportion incroyable"
Une décision qui a déclenché une vague de critiques sur fond de sexisme, certains dénonçant deux poids deux mesures, en soulignant que les joueurs, eux, se changent fréquemment - en particulier dans de telles conditions météo - sur le court.

"Très étonnée" de la "proportion incroyable" prise par cette affaire, Cornet a dit mercredi n'y voir qu'une "erreur d'arbitrage, rien de plus". "Je pense juste que l'arbitre a été dépassé par la situation", a-t-elle ajouté, expliquant être "passée outre très vite".

"Tous les joueurs (et joueuses) peuvent changer de haut quand ils sont assis sur leur chaise. Ce n'est pas considéré comme une infraction au règlement", souligne le texte des organisateurs de l'US Open.

"Les joueuses, si elles le souhaitent, peuvent aussi se changer dans un lieu plus discret à proximité du court, quand cela est possible", précise-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Steph'

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30118
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: LES POTINS DU TENNIS   Sam 6 Oct 2018 - 2:13

Citation :
Inculpé par la justice tchèque, l'agresseur de Petra Kvitova en 2016 risque une peine de prison pouvant aller jusqu'à douze ans.

L'affaire avait fait parler en 2016. Suite à une tentative de cambriolage de son domicile de Prostejov, la Tchèque Petra Kvitova avait été agressée et, suite à une blessure à la main gauche, la joueuse avait été écartée des courts pendant cinq mois. Une blessure à deux nerfs et aux cinq doigts de la main qui lui permet de tenir la raquette qui avait nécessité une opération longue de quatre heures pour lui éviter de mettre un terme prématuré à sa carrière. L'homme responsable de cette agression, qui s'était fait passer pour un agent d'entretien, a été inculpé par le parquet de Brno ce vendredi
Revenir en haut Aller en bas
Steph'

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30118
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: LES POTINS DU TENNIS   Mar 16 Oct 2018 - 11:33

Citation :
Pas mal de Français participent au tournoi d'Anvers, cette semaine. Il y a les très connus Jo-Wilfried Tsonga (tenant du titre), Gaël Monfils, Richard Gasquet, et Gilles Simon. Et puis, il y a des joueurs moins bien classés, mais dont l'histoire est au moins aussi intéressante.

Il y a par exemple (ou plutôt, il y avait, parce qu'il a été battu au dernier tour des qualifications) Stéphane Robert. Il fait partie des joueurs les plus anciens du circuit, puisqu'il a 38 ans. Il est actuellement 157e mondial. Il y a deux ans, il avait atteint son meilleur classement, une 50e place.

S'il continue à jouer, c'est pour deux raisons. Il aime toujours ça, et il aime voyager. Son discours, on ne l'a jamais entendu de la part d'un autre joueur. La plupart du temps, un joueur de tennis ne connait des villes qu'il traverse que l'aéroport, l'hôtel, et le stade. Stéphane Robert, lui, il veut découvrir, visiter, apprendre, connaître, rencontrer. Il est sans doute le joueur de tennis qui connaît le mieux le monde et ses habitants.

Entretien avec le globe-trotter du tennis, Stéphane Robert (qui a forcément, aussi, visité Anvers)...

Stéphane, même à 38 ans, vous aimez toujours voyager, et vous aimez toujours le tennis. En ce qui concerne le tennis, tout d'abord, vous avez toujours la passion du jeu ?

Oui, bien sûr. Je trouve toujours aussi amusant de jouer contre les plus jeunes, de voir si je suis compétitif face à eux. Là, je reviens de blessure, donc c'est un peu compliqué en ce moment. Ca ne m'intéresse pas trop de revenir sur le terrain en sachant que j'ai une bonne chance de perdre. J'essaye de revenir à un bon niveau, et je me rends compte que ça prend un peu plus de temps, maintenant. Mais je pense que j'ai fait le plus dur, et que je vais commencer à trouver un rythme de croisière.

Si vous n'êtes pas lassé du tennis, c'est parce qu'il y a deux ans, vous avez atteint votre meilleur classement ? C'est parce que beaucoup de choses sont arrivées après trente ans ?

Oui, j'ai commencé le tennis un peu plus tard, et j'ai commencé à mieux jouer à partir de trente ans, donc je suis moins pressé. Je n'ai pas un parcours qui est très linéaire, j'ai eu mon meilleur classement à 36 ans. Et j'ai toujours envie de jouer au tennis, d'aller dans les plus grands tournois. Je me suis blessé à Wimbledon, mais auparavant, j'étais devenu l'un des joueurs les plus vieux à passer les qualifs de ce tournoi. Ca me fait marrer de voir tout ça. Et surtout, je suis encore compétitif, et j'arrive encore à gagner des matches. C'est ça qui me motive à continuer à jouer. C'est quand même un très beau métier, de pouvoir se promener partout dans le monde, de gagner sa vie avec le tennis. Quand j'ai commencé ma carrière, j'y allais un peu sur la pointe des pieds, en me demandant ce que je pouvais faire. Si on m'avait dit que je serais encore sur le circuit à 38 ans, j'aurais rigolé. Je suis très content d'être là, et j'essaye de faire durer le plaisir au maximum.

Vous savez qu'il y a très peu de joueurs qui parlent comme vous, qui se rendent compte qu'ils ont de la chance. Parfois, ce n'est qu'après leur carrière, qu'ils réalisent qu'ils étaient des privilégiés...

Pour moi, le tennis est la priorité, évidemment, mais voyager, aller me promener, aller visiter les villes, ça fait partie de ma préparation. Ca me donne de l'énergie, ça me fait plaisir de voir des belles choses, de découvrir la culture, la ville. Ca me fait du bien, et ça m'aide à être bien sur le terrain. Pour moi, c'est assez naturel. Mais c'est vrai qu'il y a d'autres joueurs qui fonctionnent différemment. J'ai déjà discuté de cela avec d'anciens joueurs, qui trouvaient dommage de ne pas avoir assez profité. Moi, chaque fois que je vais quelque part, j'essaye de faire le maximum pour profiter.

Vous ne vous précipitez pas dans un avion à la fin de votre tournoi, vous restez parfois un jour de plus, pour visiter ?

Ca m'arrive, oui. Bon, j'ai fait des choix, je n'ai pas de famille qui m'attend plus que ça, je n'ai pas d'enfants. J'ai un peu une vie de globe-trotter, et c'est ce que j'ai choisi. Et je suis comme un poisson dans l'eau sur le circuit.

Vous marchez dans les villes, vous visitez des musées, vous rencontrez des gens ?

Je ne suis pas trop "musées". Quand j'arrive dans un endroit que je ne connais pas, je préfère avoir une idée de la ville en me promenant. Ou je m'adapte à ce qu'il y a à faire sur place, en prenant un bateau, un métro. A Anvers, j'ai marché, et j'ai pris la température de la ville. Ma vision de la Belgique, c'est que toutes les villes se ressemblent. A Bruxelles, Bruges, Anvers, on a souvent une Grand-Place, avec une architecture assez similaire. C'est beau à voir, et on n'a pas ça en France. La ville est intéressante. Je ne connaissais pas Anvers, et je suis venu faire ce tournoi pour la découvrir. Il y a trois tournois cette semaine. Il y a deux ans, j'ai joué à Moscou; l'année dernière à Stockholm; et je me suis dit qu'Anvers n'était pas loin et que j'allais choisir ce tournoi cette fois-ci. Et je suis très content, parce que j'ai enfin vu Anvers, et je vais encore un peu en profiter.

C'est la ville des diamants, il ne faut pas rater ça...

Oui, je vais aller voir le quartier des diamantaires. J'y suis allé dimanche, mais tout était fermé et c'était un peu mort. J'ai vu qu'il y avait aussi beaucoup de tags à Anvers. J'adore ça. J'en ai aperçus en me promenant, et j'ai pris des photos. J'ai repéré d'autres endroits, donc je vais encore aller me promener. J'y vais un peu au hasard, aussi. Je lève la tête, et je vais où le feeling m'emmène.

Vous lisez des guides touristiques, pour ne rien louper ?

Ca m'arrive, mais je vais surtout sur internet. Pour Anvers, je n'ai pas trop regardé. La ville n'est pas immense non plus, donc ça se visite assez facilement. Samedi après-midi, je suis allé me promener, et j'ai vu un bâtiment, qui doit être un musée, je ne sais pas. Le bâtiment est ancien, et ils ont fait un bâtiment tout neuf au-dessus (NDLR, Het Havenhuis). C'est marrant, cette combinaison d'ancien et de moderne. C'est typique de la culture anglo-saxonne. Je vois des choses pareilles en Australie et aux Etats-Unis. C'est beau, c'est un mélange de tradition et de modernité qui fait plaisir.

Vous vous estimez riche de beaucoup de choses, avec les villes que vous avez visitées, et les rencontres que vous avez faites ?

Oui, c'est une chance de dingue, de faire tout ça. Après, c'est personnel, et c'est un petit peu égoïste. J'essaie de profiter au maximum, partout où je passe. C'est de la richesse, évidememnt. C'est de la culture, et c'est important pour moi, d'essayer de comprendre ce qui se passe dans les pays que je traverse, la culture, le folklore. Mais ça ne concerne que moi. Ca me fait plaisir de me dire que je connais des endroits un peu partout. Je trouve ça super, parce qu'après ma carrière, je voyagerai peut-être moins, et quand je repasserai de temps en temps, j'aurai la chance d'avoir mes repères dans beaucoup d'endroits dans le monde. Je trouve ça génial. J'ai aussi la chance d'avoir rencontré beaucoup de monde un peu partout. Plus tard, je pourrai me dire que si je vais en Australie, au Chili, aux Etats-Unis, j'y connais du monde. J'ai beaucoup rencontré d'amis par le tennis. C'est vraiment génial, c'est enrichissant. Je me rappelle, j'avais gagné un tournoi en Inde, un pays dans lequel on peut voir beaucoup de pauvreté, c'est très choquant. Ca ramène à une certaine humanité. On se dit que finalement, la carrière de joueur de tennis, c'est superbe, mais au-delà du sport, il faut développer son humanité et s'ouvrir au monde. Il y a plein de choses qui se passent, il y a beaucoup de gros problèmes, et il faut s'en rendre compte. Nous, on est dans une position très privilégiée, à jouer à la petite baballe. Mais il n'y a pas que ça, il y a beaucoup d'autres choses qui sont plus graves. Le tennis permet de voyager, de voir beaucoup de choses, et c'est hyper-enrichissant.

Vous avez un "chez-vous" qui vous plait quand même ?

Oui, j'habite entre Malte et la Suisse. Je suis habitué à bouger, et ça continue. Et je suis très bien quand je suis à la maison aussi. C'est important. Jusqu'à 30 ans, j'étais chez mes parents, et je gardais mon argent pour les tournois. Il faut faire des choix, et j'ai fait ce choix-là. Je n'ai pas été tiraillé. Ma passion était le tennis, et j'y suis allé à fond. Je suis content de mes choix, et j'espère que je vais continuer à faire quelques bons résultats, pour finir ma carrière en beauté.

Quel est l'endroit que vous ne connaissez pas, et où vous rêvez d'aller ?

Là, ça commence à être compliqué, parce que j'ai réalisé l'un de mes derniers rêves il y a quelques semaines, en allant à Saint-Pétersbourg. Je suis vraiment très content d'y être allé. Je crois que tous les endroits où je pouvais aller en jouant au tennis, je les ai faits. Mais en dehors du tennis, j'aimerais bien aller à Hawaï. Il y a plein de petites îles, dans le Pacifique, qui sont assez incroyables, l'ïle de Pâques, les Galapagos, Hawaï. Ce sont des endroits qui font rêver, et que j'aimerais bien aller voir.

Il va falloir vous trouver une occupation excitante, pour votre après-carrière. Rester dans un bureau, ce ne serait pas trop pour vous...

Si je veux continuer à voyager, je peux coacher sur le circuit, c'est une option. Je vais réfléchir tranquillement. Mais il est clair que voyager fera toujours partie de ma vie. Maintenant, si je voyage moins, ce n'est pas grave. Il y a une règle, c'est apprécier aussi ce que l'on a autour de soi. Rien qu'en France, on a un pays fabuleux pour ça. Je suis allé au Portugal, en tournoi, et je me disais que sur la côte, on avait l'impression d'être en Australie, en Californie. Rien qu'en restant en Europe, on a déjà beaucoup à faire. Voyager pour voyager, ce n'est pas non plus une obligation. Il faut arriver à trouver des choses à faire à côté de chez soi, aussi. Et on est bien servis, que l'on soit en Belgique ou en France. On est bien, en Europe, il n'y a pas de soucis pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES POTINS DU TENNIS   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES POTINS DU TENNIS
Revenir en haut 
Page 16 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All For Fun :: SPORTS :: Tennis-
Sauter vers: