All For Fun


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -53%
GACHI Batterie Externe 26800mAh
Voir le deal
24.94 €

 

 Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19
AuteurMessage
Steph'

Steph'

Masculin
Nombre de messages : 36659
Date d'inscription : 07/08/2008

Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4   Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 I_icon_minitimeVen 7 Fév 2020 - 22:04

P2 : Yulia Putintseva (KAZ, 34) - Ysaline Bonaventure (115) 3/6 7/6 6/2
Revenir en haut Aller en bas
Steph'

Steph'

Masculin
Nombre de messages : 36659
Date d'inscription : 07/08/2008

Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4   Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 I_icon_minitimeSam 8 Fév 2020 - 17:58

P3 : Elise Mertens (19) - Yulia Putintseva (KAZ, 34) 6/1 7/6
P4 : Kirsten Flipkens (81) - Zarina Diyas (KAZ, 63) 6/3 6/4
Revenir en haut Aller en bas
Steph'

Steph'

Masculin
Nombre de messages : 36659
Date d'inscription : 07/08/2008

Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4   Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 I_icon_minitimeDim 16 Fév 2020 - 23:21

Heraklion (Crête) (Grèce - Future - M15 - Dur - outdoor)
Simple
Q1 : Nicolas Demeroutis (1665, n°12) - Maj Tomac (SLO, Ncl) 6/2 7/6
Q2 : Lodewijk Weststrate (NED, 1821) - Nicolas Demeroutis (1665, n°12) 6/1 6/1
1T : Zizou Bergs (525, n°2) - Marco Furlanettoq (ITA, 1500) 6/2 6/2
1T : Clément Geens (777) - Kai Wehnelt (GER, 583, n°4) 6/2 6/2
1T : Gabriele Maria Noce (ITA, 800) - Simon Beaupain (929) 4/6 6/2 6/0
2T : Zizou Bergs (525, n°2) - Jonas Trinker (AUT, 770) 6/2 6/1
2T : Clément Geens (777) - Roi Ginatq (ISR, 1917) 6/2 6/1
1/4 : Zizou Bergs (525, n°2) - Petros Tsitsipaswc (GRE, 1297) 7/5 6/4
1/4 : Antonio Massara (ITA, 1046) - Clément Geens (777) 3/6 6/2 6/3
1/2 : Zizou Bergs (525, n°2) - Billy Harris (GBR, 890) 6/3 3/6 7/6
1/2 : Clément Geens (777) - Alexis Musialek (FRA, 728) 4/6 6/3 6/4
F : Clément Geens (777) - Zizou Bergs (BEL, 525, n°2) 3/6 6/4 6/1
Revenir en haut Aller en bas
Steph'

Steph'

Masculin
Nombre de messages : 36659
Date d'inscription : 07/08/2008

Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4   Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 I_icon_minitimeDim 23 Fév 2020 - 2:40

Glasgow (Grande-Bretagne - ITF - W25 - Dur - indoor)
1T : Marie Benoit / Angelica Moratelli - Freya Christie / Samantha Murray Sharan (n°4) 6/3 6/3
1T : Lara Salden / Clara Tauson - Ulrikke Eikeri / Elixane Lechemia (n°1) 3/4 abandon
1T : Kimberley Zimmermann / Myrtille Goerges - Anna Bondar / Reka-Luca Jani (n°3) 5/7 6/2 10-6
1/4 : Marie Benoit / Angelica Moratelli - Lou Brouleau / Ioana Loredana Rosca 5/7 6/2 10-8
1/4 : Lara Salden / Clara Tauson - Jesika Maleckova / Victoria Muntean 6/3 6/3
1/4 : Kimberley Zimmermann / Myrtille Goerges - Arianne Hartono / Yuriko Lily Miyazaki 6/2 2/6 10-7
1/2 : Lara Salden / Clara Tauson - Marie Benoit / Angelica Moratelli 6/4 3/6 11-9
1/2 : Kimberley Zimmermann / Myrtille Goerges - Laura-Ioana Paar / Julia Wachaczyk (n°2) 6/3 1/6 10-7
F : Kimberley Zimmermann / Myrtille Goerges - Lara Salden / Clara Tauson 7/6 7/6
Revenir en haut Aller en bas
Steph'

Steph'

Masculin
Nombre de messages : 36659
Date d'inscription : 07/08/2008

Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4   Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 I_icon_minitimeDim 1 Mar 2020 - 22:14

Trente (Italie - Future - M25 - Dur - indoor)
Simple
1T : Ruben Bemelmans (226, n°1) - Damien Wenger (SUI, 791) 6/2 6/3
2T : Ruben Bemelmans (226, n°1) - David Jorda Sanchis (ESP, 810) 6/3 7/6
1/4 : Ruben Bemelmans (226, n°1) - Nerman Fatic (BIH, 362, n°6) 6/2 6/7 6/2
1/2 : Ruben Bemelmans (226, n°1) - Francesco Forti (ITA, 453) 6/4 6/2
F : Ruben Bemelmans (226, n°1) - Alexander Erler (AUT, 544) 4/6 6/2 6/4
Double
1T : Ruben Bemelmans / Daniel Masur (n°1) bye
1/4 : Ruben Bemelmans / Daniel Masur (n°1) - Francesco Forti / Mattia Frinzi 7/5 6/4
1/2 : Ruben Bemelmans / Daniel Masur (n°1) - Mattia Bernardi / Davide Ferrarolli 6/2 6/1
F : Ruben Bemelmans / Daniel Masur (n°1) - Alexander Erler / David Jorda Sanchis 7/6 6/2
Revenir en haut Aller en bas
Steph'

Steph'

Masculin
Nombre de messages : 36659
Date d'inscription : 07/08/2008

Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4   Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 I_icon_minitimeDim 1 Mar 2020 - 22:16

Lyon (France - WTA - $251.750 - Dur - indoor)
Simple
Q1 : Lara Salden (291) - Tamara Korpatsch (GER, 110, n°1) 6/1 2/6 6/2 (très bonne perf)
Q2 : Jaqueline Cristian (ROU, 171, n°Cool - Lara Salden (291) 6/3 6/0
Revenir en haut Aller en bas
Steph'

Steph'

Masculin
Nombre de messages : 36659
Date d'inscription : 07/08/2008

Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4   Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 I_icon_minitimeDim 5 Avr 2020 - 17:04

Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 Wtaa0810

Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 0110

Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 0210
Revenir en haut Aller en bas
Steph'

Steph'

Masculin
Nombre de messages : 36659
Date d'inscription : 07/08/2008

Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4   Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 I_icon_minitimeDim 19 Avr 2020 - 15:21

Citation :
Les joueurs de tennis ne sont pas tous millionnaires ; et la crise actuelle leur pose un gros problème financier

"Les joueurs de tennis ne sont pas à plaindre", "on ne va pas pleurer pour eux, les millionnaires/milliardaires du tennis". On a tous, et souvent, lu ou entendu de tels propos. Les stars du tennis gagnent bien sûr énormément d’argent. Et ce sport a la particularité d’afficher les gains de chacun, sur sa fiche ATP ou WTA. Tout le monde peut donc constater à quel point le tennis peut être rémunérateur. Mais tout le monde pourrait aussi aller voir ce que gagnent les "petits", et à quel point ceux-là "boxent dans une autre catégorie". Mais ces chiffres-là, on en parle peu.

Des centaines de joueurs de football vivent de leur sport, en Belgique. Et souvent assez confortablement. Une centaine de joueurs et une centaine de joueuses de tennis gagnent bien leur vie, dans le monde entier. Pour les autres, s’entraîner, voyager, jouer, rien n’est facile. Aucun d’eux ne demande que l’on s’apitoie sur son sort. Mais tous voudraient que les instances du tennis envisagent des réformes, pour leur faciliter la vie. Et leur permettre de tout simplement la gagner…

Les mal classés ont des soucis financiers pratiquement en permanence. Et surtout ceux qui n’ont jamais connu le top 100, et qui n’ont donc rien pu mettre de côté. En pleine crise du coronavirus, leur situation ne s’arrange évidemment pas. A l’impossibilité quasi générale de s’entraîner, s’ajoute l’absence de revenus.

La jeune joueuse australienne Gabriella Da Silva Fick a expliqué avoir trouvé un petit job de serveuse, pour gagner un peu d’argent malgré tout. La Géorgienne Sofia Shapatava a lancé une pétition, pour que la Fédération Internationale vienne en aide aux joueurs et joueuses en difficulté. Les joueurs français Alexis Musialek et Gianni Mina n’excluent pas de devoir mettre un terme à leur carrière, si les tournois ne reprennent pas cette année.

Patrick Mouratoglou, le coach de Serena Williams, exhorte les instances à mieux rémunérer les joueurs de tennis. Pas seulement en période de crise, mais en permanence. Après tout, le circuit tourne aussi grâce aux plus petits, et pas seulement aux Djokovic, Nadal et Federer.

La société française "Atton & Price" souhaite aider, financièrement, les "sans-grade". Mais l’ATP (l’Association des Joueurs Professionnels), la WTA (l’Association des Joueuses Professionnelles) et l’ITF (la Fédération Internationale), ont rejeté toute idée de collaboration avec les initiateurs du projet.

Et si, pour une fois, on ne demandait pas des nouvelles des stars, mais des autres joueurs et joueuses ? Les Belges, par exemple. La bonne nouvelle, c’est qu’ils vont tous très bien, et leurs familles aussi. Ils restent optimistes, ils gèrent la situation, comme tout le monde. Aucun n’est dans la détresse, financièrement parlant. Entretiens avec Ruben Bemelmans, Marie Benoit, Kimmer Coppejans, Clément Geens, Yannick Mertens, et Kimberley Zimmermann (vous pouvez lire le résumé de leurs propos et écouter la totalité de leurs interviews)...

Ruben Bemelmans – 32 ans – 215e mondial
Ruben, vous êtes considéré comme "sportif d’élite", donc vous avez le droit de vous entraîner en club…

Comme j’ai participé à la Coupe Davis cette année, je peux aller m’entraîner à Wilrijk. Je fais du tennis deux fois par semaine, et du physique six jours sur sept. Je suis donc privilégié. Le plus difficile, mentalement, c’est qu’on s’entraîne sans avoir un but, sans savoir quand on va pouvoir reprendre. Je pense vraiment qu’on ne jouera plus cette année. Pour rejouer, il faudra que le problème du coronavirus soit résolu au niveau mondial.

Vous voyagez tout le temps, vous les joueurs de tennis. Vous redécouvrez donc maintenant les petits plaisirs de la vie à la maison et en Belgique ?

Oui, c’est clair. Ma femme et moi, on est ensemble pratiquement 24 heures sur 24, ce qui nous fait plaisir. C’est complètement différent de ma vie d’avant. J’ai découvert que j’étais capable de faire des travaux à la maison. On dirait que j’ai des talents cachés de bricoleur. C’est ma femme qui fait la cuisine, et moi je fais la vaisselle.

Les joueurs de tennis ne gagnent absolument pas d’argent, pour le moment…

Pour certains, c’est dramatique. Mais pour les joueurs qui ont été dans le top 100, ou qui ont gagné un peu d’argent dans leur carrière, ce n’est pas vraiment un problème, parce qu’ils ont une réserve. C’est mon cas. Pour une petite période, je peux encore payer mes factures. Mais ça ne peut pas durer des années non plus. Si on ne peut plus jouer cette année, il faudra peut-être que je trouve une solution pour gagner un peu d’argent. Je ne me pose pas encore trop de questions, parce que j’ai une petite réserve. Je pensais l’utiliser après ma carrière, pour ma famille. Mais au moins, j’ai la chance d’avoir cette réserve, et je ne me plains pas. Il est possible que des joueurs soient obligés d’arrêter leur carrière, mais je ne l’espère pas.

Vous avez été en contact avec des instances dirigeantes, à ce propos ?

J’ai eu une longue conversation avec l’un des responsables de l’ATP. Ils n’envisagent pas encore de nous donner des compensations. Ils ont un budget pour les urgences, mais ils pensent plutôt l’utiliser pour aider des tournois. Si cela dure, ils seront obligés de nous aider, nous aussi.

Que pensez-vous de la lettre ouverte de Patrick Mouratoglou, qui souhaite que les joueurs classés en dehors du top 100 gagnent mieux leur vie, pas seulement maintenant, mais en permanence ?

On demande cela depuis des années, que le top 250 ou 300 puisse gagner sa vie en jouant au tennis. Les joueurs le méritent. Mais ce n’est pas facile, parce que ceux qui gagnent beaucoup d’argent veulent le garder, ce qui est normal aussi.

Vous pensez que vous prendrez plus de plaisir, en jouant, quand cette crise sera derrière nous ?

Cette période nous montre que le tennis nous manque vraiment. Beaucoup de joueurs vont avoir plus de plaisir sur le terrain, et moins de pression. Et moi, je jouerai le plus longtemps possible. Tant que j’aurai le classement, tant que mon corps ira bien, tant que j’aurai le niveau, je continuerai.

Marie Benoit – 25 ans – 253e mondiale
Marie, comment se passe votre confinement, en ce moment ?

Je fais des exercices, à la maison ou à l’air libre. Sans la raquette, c’était un peu compliqué au début. Il a fallu le temps de réaliser, et de trouver un nouveau rythme. D’habitude, on est tout le temps en route, à s’entraîner et à faire des matches. On a rarement le temps de se poser à la maison. Maintenant, une petite routine s’est installée. Je commence à lire, à étudier. Je m’intéresse pas mal à l’alimentation, à la nutrition, donc je m’instruis sur ces sujets-là. Je me suis mis en tête qu’il ne faut pas trop espérer rejouer des tournois internationaux cette saison. Et c’est pour cela qu’il était obligatoire de me trouver des petits objectifs, différents de ceux que j’ai en compétition. N’avoir que le tennis en tête, sans pouvoir s’entraîner, partir en compétition, avoir une date de reprise, ce n’était pas possible pour moi. Il me faut des buts pour avancer, quand je me lève le matin.

Cela allait plutôt bien, pour vous, avant cet arrêt…

C’est un peu frustrant, parce que ma saison avait bien commencé, et je jouais bien. Je voulais accumuler des points, pour pouvoir participer aux qualifications des Grands Chelems. Je n’avance plus, du coup. Je ne suis pas la seule, mais ce n’était pas une bonne nouvelle, pour moi.

Vous n’avez évidemment pas de salaire. Vous ne gagnez rien, en ce moment…

On n’a pas de rentrées d’argent. Maintenant, on n’a pas de dépenses non plus. Et je peux encore m’estimer heureuse de ne pas avoir de frais de maison, puisque j’habite encore chez mes parents. Je suis sûre qu’il y a des joueurs qui ont plus de problèmes et de dépenses que moi. Et qui ont un salaire fixe à payer à un entraîneur.

Une société française, "Atton & Price", veut aider les joueurs et les joueuses classés au-delà de la cinquantième place mondiale. Ils vous ont contactée ?

Oui, et j’ai trouvé que c’était une belle initiative. Ils ne demandaient rien en retour. Ils voulaient éviter que des joueurs moins bien classés soient obligés d’arrêter leur carrière pour des raisons financières. L’ATP, la WTA, et l’ITF étaient contre cette démarche, mais je trouve que c’était une bonne idée.

Kimmer Coppejans – 26 ans – 154e mondial
Kimmer, comment est votre vie, en ce moment ?

C’est un peu dur, parce que ce n’est pas vraiment une vie normale. Je suis beaucoup à la maison. J’ai déménagé en septembre dernier, donc il y avait beaucoup de choses à faire chez moi, et je le fais. En même temps, je fais du physique. Et j’ai le droit d’aller m’entraîner au club. J’espère qu’on rejouera cette année, mais je pense que le risque de ne pas jouer est important.

Etes-vous stressé, à l’idée de ne pas gagner votre vie ?

Non, je n’ai pas de problèmes financiers en ce moment. J’ai mis assez de côté pour survivre, malgré ce qui se passe maintenant. Et même si on ne jouait plus cette année, ça irait. Heureusement, j’ai aussi droit à un peu d’aide de l’Etat. Mais je suis sûr qu’il y a des joueurs qui ont vraiment du mal à trouver de l’argent pour payer leur loyer ou leur nourriture. Mais ces gens-là ont certainement tout le temps des problèmes financiers. Si on n’entre pas dans les qualifications des tournois du Grand Chelem, et que l’on voyage avec un entraîneur, on ne gagne pas d’argent, en jouant au tennis.

Clément Geens – 24 ans – 627e mondial
Clément, quelle est votre vie, en ce moment ?

Je suis confiné chez mes parents, là où je vis toute l’année. Je n’ai aucune possibilité de m’entraîner, au niveau tennistique. Mais je reçois un programme physique, à faire tous les jours, de la part du préparateur physique de l’AFT. C’est très varié, avec de la muscu, un circuit de training, des exercices de prévention propres à chacun. J’ai la chance d’avoir un vélo à la maison, et pas mal de matériel pour pouvoir me maintenir en forme. Le plus embêtant, c’est que notre corps n’est plus habitué à avoir les gestes du tennis, les impacts de la balle. Donc il lui faudra un peu de temps pour se réhabituer, lors de la reprise. Je crois que le déconfinement aura lieu plus tôt en Belgique qu’au niveau international. Donc on aura le temps de s’entraîner, et peut-être de faire des tournois en Belgique. S’il y en a qui s’organise, en tout cas, parce que c’est compliqué, financièrement, dans les clubs. Mais on aura bien le temps de s’entraîner, avant de repartir à l’étranger. Je pense qu’on ne jouera plus de tournois internationaux en 2020.

Vous n’avez pas de salaire, contrairement à un joueur de football. Donc vous ne gagnez rien, depuis de longues semaines…

C’est un stress, parce que c’est zéro euro qui rentre sur le compte en banque. Cela dit, les joueurs qui sont classés au-delà de la 200e ou 300e place mondiale, qui voyagent, qui payent un coach, ils perdent plus d’argent qu’ils n’en gagnent, quand ils jouent. Le souci, pour des joueurs de notre niveau, c’est que tous les interclubs sont annulés, partout dans le monde, alors que c’était notre plus grosse rentrée d’argent. C’est compliqué, mais ce n'est que de l’argent, donc on n’a pas trop à se plaindre. Moi, je m’en sors, parce que je n’ai pas de frais fixes. J’habite chez mes parents. Je n’ai pas de rentrées d’argent, mais je n’ai pas de frais non plus. La vie d’un joueur de tennis de mon niveau n’est pas seulement compliquée en ce moment; elle est compliquée, financièrement, en permanence. Fondamentalement, cela ne change pas grand-chose.

Vous avez entendu parler de la société "Atton&Price", qui se propose d’aider les joueurs ?

Oui, j’ai vu ça. L’ATP nous a dit que les joueurs allaient recevoir beaucoup d’offres de ce genre. Et qu’il fallait éviter d’accepter, parce qu’eux allaient mettre en place un système, pour rémunérer les joueurs. Cela partait d’une bonne intention, et il faut voir comment cela se concrétise.

Yannick Mertens – 32 ans – 473e mondial
Yannick, comment se passe votre vie, en ce moment ?

Ce n’est pas facile, mais je ne m’inquiète pas. Je n’ai jamais eu de grosse blessure dans ma carrière, ni de grande période sans être capable de jouer et de m’entraîner. Le maximum, ça a peut-être été dix jours, ou deux semaines. Je me dis que c’est une petite pause, mentale et physique, qui me permet d’un peu reposer mon corps. Et c’est la même chose pour tout le monde, donc je ne suis pas chez moi pendant que tout le monde joue. Je préférerais jouer des tournois, mais c’est comme ça. Ca fait un mois que je suis à la maison. Il n’y a pas grand-chose à faire, et c’est ça qui est un peu embêtant. Mais bon, j’essaye de rester fit. Je fais beaucoup de vélo, je vais courir. Ca fait du bien, mais ça ne doit pas durer six mois non plus. J’espère qu’on pourra encore jouer cette année. Mais cela va être compliqué. Dans notre sport, tout le monde vient de partout, et voyage partout. Et on ne pourra pas reprendre dans une seule partie du monde, il faudra que tout le monde puisse reprendre en même temps.

Quand vous ne jouez pas, vous ne gagnez pas d’argent…

C’est ça, le problème. On vit de notre sport, donc on ne gagne rien en ce moment. Je ne sais pas si l’ATP et l’ITF vont faire quelque chose pour nous, et s’ils vont le faire pour tout le monde. Ce n’est pas facile. Pour l’instant, je ne m’inquiète pas trop. Mais s’ils annoncent qu’on ne joue plus cette année, je pense que je vais essayer de trouver quelque chose à faire pour gagner ma vie. Je ne sais pas ce qui serait possible. Peut-être donner des cours, ou faire des tournois en Belgique. Ou alors, quelque chose en dehors du tennis, mais je ne sais pas quoi.

Y a-t-il un risque que cela mette fin à votre carrière, si cela dure longtemps ?

Non. Pour l’instant, je le prends plutôt comme quelque chose que je n’ai jamais vécu, dans ma vie de joueur de tennis. Je me dis que c’est comme un petit break, comme si je m’étais fait opérer, par exemple, et que j’allais revenir après. J’ai 32 ans, je sais que je suis dans mes dernières années de carrière. J’ai envie de rejouer, après cette période. Et on sera peut-être plus frais, avec plus d’envie. J’ai beaucoup voyagé, sur le circuit, pendant quinze ans. Là, je suis en pause, à la maison. Et je ne pense pas à la fin de ma carrière. Je me sens encore bien, j’ai encore envie de jouer. Et peut-être qu’après, je profiterai encore mieux de mes dernières années sur le circuit.

Kimberley Zimmermann – 24 ans – 470e mondiale
Kimberley, quelle est votre situation actuelle ?

Je n’ai pas le droit d’aller s’entraîner dans un club. J’essaye de garder la forme, en travaillant physiquement chez moi, et en allant courir. Et donc, j’espère être en bonne condition, quand les entraînements tennistiques pourront reprendre.

En tennis, les joueurs n’ont évidemment pas de salaire fixe. Vos revenus dépendent de vos résultats, et vous n’en avez pas en ce moment…

Ce n’est pas facile. Mais j’ai la chance, par rapport à d’autres joueuses, d’encore habiter avec mon papa, et de pouvoir faire des économies grâce à cela. Si j’avais un loyer à payer, la nourriture, un coach, et tout le reste, ça deviendrait beaucoup plus compliqué. Cela fait déjà deux ou trois ans que j’essaye de dépendre uniquement de moi-même, et plus de ma famille. En ce moment, c’est un peu difficile. Maintenant, l’Etat a mis en place une forme d’aide, pour les indépendants. Comme je suis indépendante, je peux en profiter. Mais ce n’est pas de cette manière que je voudrais gagner de l’argent.

Depuis le début de la saison, vous avez gagné 2459 dollars en prize money. Mais c’est du brut, évidemment…

On doit payer des taxes, dans le pays où on joue. Et on doit payer tous les frais supplémentaires, voyages, coach. A mon niveau, ce n’est pas très facile. J’ai pas mal joué en double, donc ça m’a un peu aidée, financièrement. Pour le reste, c’est assez compliqué, mais c’est notre quotidien.

Une joueuse géorgienne a lancé une pétition, pour que la Fédération Internationale aide les joueurs et les joueuses qui ont des soucis financiers. L’avez-vous signée ?

Oui, et je trouve que c’est bien de l’avoir faite. Malheureusement, je ne pense pas qu’une aide viendra de l’ITF. Pour l’instant, on n’a pas eu de nouvelles. Je sais que d’autres intervenants ont essayé de nous aider, comme Patrick Mouratoglou, qui demande que les choses changent, de manière générale, pour les joueurs moins bien classés. Pour ceux qui sont en dehors du top 100, c’est un peu la galère permanente. Je ne sais pas s’il est possible de changer tout ça. Nous, à part demander, on ne peut pas faire grand-chose. Mais je garde le moral, tout le monde vit la même chose, dans notre milieu et partout ailleurs. Le plus important, c’est d’aller bien, et de vaincre cette pandémie.

En savoir plus sur l'initiative d'Atton & Price
Cette société française souhaite aider financièrement les joueurs et les joueuses classés entre la 50e et la 500e place mondiale, et qui sont privés de revenus pendant la crise du coronavirus. Elle souhaitait collaborer avec l'ATP, la WTA, et l'ITF, mais a reçu une fin de non-recevoir. Le projet est, malgré tout, toujours d'actualité. L'idée est de collecter des fonds privés, venant de banques, de sponsors, de particuliers, et de tous ceux qui le souhaitent, et d'en redistribuer la totalité aux joueurs. Pour en savoir plus, écoutez Eric Brimberg, le président d'Atton & Price...

Revenir en haut Aller en bas
Steph'

Steph'

Masculin
Nombre de messages : 36659
Date d'inscription : 07/08/2008

Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4   Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 I_icon_minitimeMer 29 Avr 2020 - 17:48

Citation :
Tennis: Pierre Delahaye n’est plus secrétaire général de l’AFT
Samuel Deflandre, adjoint de Pierre Delahaye, le remplace.


Pierre Delahaye quittera jeudi ses fonctions de secrétaire général de l’Association francophone de tennis (AFT), a annoncé l’AFT mercredi.

Delahaye était à la tête de l’institution depuis seize ans. « Pour raisons personnelles, il anticipe ainsi d’un an sa mise à la pension », a précisé l’AFT.

Pierre Delahaye cède le relais à son adjoint Samuel Deflandre, tout en conservant un rôle de consultant jusqu’en 2021.
Revenir en haut Aller en bas
Steph'

Steph'

Masculin
Nombre de messages : 36659
Date d'inscription : 07/08/2008

Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4   Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 I_icon_minitimeMer 13 Mai 2020 - 0:43

Citation :
Trente-trois (ex-) joueurs et joueuses de tennis belges entament une formation digitale de coaching
Trente-trois (ex) joueurs et joueuses de tennis belges ont entamé une formation digitale de coaching proposée par Tennis Vlaanderen (la fédération flamande de tennis) et la Vlaamse Trainersschool.

Privés de tennis en raison de la pandémie de coronavirus, Elise Mertens, Ruben Bemelmans, Alison Van Uytvanck, Kimmer Coppejans, Kirsten Flipkens, Sander Gillé, Yanina Wickmayer, Joran Vliegen, Greet Minnen, Yannick Mertens, Joris De Loore, Dick Norman et 21 autres (ex-) joueurs et joueuses suivent cette formation.

"Pendant cette période sans tennis, nous avons beaucoup de temps pour réfléchir, aussi à ce que nous allons faire après notre carrière", disent les spécialistes du double Sander Gillé et Joran Vliegen, cités dans le communiqué de Tennis Vlaanderen. "Ces cours accélérés de coaching sont une excellente initiative, nous avons sauté sur cette opportunité".


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4   Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4 - Page 19 I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le topic des Joueurs et Joueuses belges (Hors Topics Spécifiques) - 4
Revenir en haut 
Page 19 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All For Fun :: SPORTS :: Tennis-
Sauter vers: